Les canaux d’Amsterdam

Rédigé par Carole Aucun commentaire
Classé dans : Non classé Mots clés : aucun

Les canaux d'Amsterdam : un guide pour découvrir les 165 canaux qui ont fait la renommée de Venise du Nord.

Canaux, ponts, bateaux, maisons flottantes font d'Amsterdam une véritable ville sur l'eau. La capitale néerlandaise est en effet située au confluent de l'Amstel et de l'Ij, dont le cours a été régulé au fil du temps par la construction d'innombrables canaux qui ont donné naissance à une centaine de petites îles reliées par de nombreux ponts.  Construits entre la fin du XVIe et le XVIIe siècle pour arracher des terres aux marécages afin de faire face à l'expansion démographique qui caractérisait la ville à l'époque, les canaux (en gracht néerlandais) ont fortement déterminé l'image d'Amsterdam, ce qui lui a valu le surnom de "Venise du Nord".

Symbole et esprit d'Amsterdam

Le centre historique d'Amsterdam, en particulier, doit son apparence et son atmosphère au triple cercle de canaux dans lequel il est enfermé qui, grâce à une splendide combinaison de couleurs, de lumières, de ponts suggestifs et de maisons à pignons, augmente son charme et sa beauté. Chef-d'œuvre urbain, symbole de l'histoire et de l'esprit de la ville, le réseau des canaux d'Amsterdam a finalement été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 2010 pour sa " valeur universelle exceptionnelle ".

165 canaux par 100 km de longueur

Amsterdam est traversée par un nombre considérable de canaux : 165 pour une longueur de 100 km. Les plus célèbres d'entre eux forment ce que l'on appelle la Grachtengordel (ceinture du canal), qui embrasse le centre historique de la vieille ville, du nord-ouest au sud-est. Les canaux semi-circulaires concentriques forment un grand anneau autour du centre-ville, coupé par d'autres canaux de liaison disposés en forme radiale, ce qui lui donne l'aspect d'un éventail vu de dessus. En partant du centre-ville, les principaux canaux semi-circulaires sont : le Singel, construit au XVe siècle à des fins défensives, le Herengracht (Canal des Hommes), le Keizersgracht (Canal de l'Empereur, dédié à Maximilien I) et le Prinsengracht (Canal du Prince, dédié à Guillaume le Tacite), conçu et construit durant les premières décennies du XVIIe siècle et destiné au développement résidentiel.

Palais, maisons, musées, marchés aux fleurs et concerts : tout sur les canaux

Sur les rives du Herengracht en particulier, on peut admirer d'excellents édifices, comme la "Casa Bartolotti" (1618) construite en baroque néerlandais, qui abrite aujourd'hui le Theatermuseum, consacré à l'histoire de l'art dramatique en Hollande, tandis que sur le Keizersgracht on découvre la "Maison aux têtes", appelée ainsi pour les chefs des dieux gravés sur la façade principale. Sur la rive du Prinsengracht, le canal animé par des cafés et des péniches, au numéro 266, vous trouverez la Maison-Musée Anne Frank, qui vaut le détour. Il peut aussi être utile de savoir que le 15 août, le canal est fermé pour devenir le lieu d'un concert qui a lieu, avec le groupe et le public, sur une plate-forme amarrée directement dans le canal.

Une promenade en bateau est idéale pour découvrir la beauté des canaux et profiter d'un paysage urbain tout simplement pittoresque. Des maisons hautes, étroites et triangulaires en briques, des entrepôts anciens restaurés, des maisons seigneuriales, des ponts enchanteurs et des terrasses romantiques surplombant l'eau donnent à Amsterdam une atmosphère d'une grande poésie qu'il est difficile de trouver nulle part ailleurs.

Les commentaires sont fermés.

Fil RSS des commentaires de cet article